[HEREDUR] - Les Académies de DsO

Discussion dans 'Discussion guildes' démarrée par StrMarkTwo, 1 décembre 2013.

Chère utilisatrice, cher utilisateur,

Nous vous informons que vous devez obligatoirement posséder un compte de jeu et vous connecter à celui-ci si vous souhaitez participer au forum. Nous nous réjouissons par avance de votre visite. „Vers le jeu“
  1. StrMarkTwo

    StrMarkTwo Expert du Forum

    [​IMG]
    Prix : 10 PC ...................................................................... Vendredi 6 février 2015

    LES JEUX ACADEMIQUES D'HIVERS 2015
    DEUXIEME EDITION


    Ce début d'année 2015 marque le renouveau aux académies de DsO : Innovation et organisation

    Cette semaine dans la région de Torstrod se sont déroulés les jeux académiques d'hivers 2015. Pendant deux jours les participants se sont livrés à des courses effrénées à travers les plaines enneigées et les vents glacials des territoires du nord.

    Le premier jour a commencé avec des courses montées. Plusieurs athlètes se sont démarqués et ont accompli des exploits qu'ils n'étaient même pas en mesure d'imaginer. D'autres menant la course de bout en bout ont déchanté a quelques lieux de la ligne d'arrivée lorsqu'ils se sont embourbés sur une patrouille de mobs errants : Ils se reconnaitront !!!

    [​IMG]

    Le deuxième jour des jeux a vu l'apparition tant attendu du mode "no limit autorisé". Les concurrents déjà très occupés à passer entre les armées de mobs ont du redoubler d'effort pour éviter les autres joueurs en mode PvP de la map. Le groupe étant lui même en mode PvP il devait aussi faire attention de ne pas abimer les membres qui faisaient la course en même temps. L'Académie Elite a fait de très bon temps sur cette seconde journée. Melfarion, le combattant du dragon a d'ailleurs les félicitations du publique pour avoir été un des plus rapide de la map : Derrière Fandi le joueur vedette !


    [​IMG]



    Un cas étrange s'est tout de même produit sur la dernière session de course ce deuxième jour. En effet cela est arrivé lorsque l'Académie Alpha a aligné ses coureurs sur la ligne de départ. Les Alpha semblent avoir eu un temps d'absence. Certains disent qu'ils ont pris leur temps pendant la course : question de technique du planté de baton.

    D'autres disent (les légendes sont tirées d'histoires vrai) qu'ils seraient tombés dans une embuscade en arrivant à la forge de Torstrod et auraient essuies un feux très nourri : ce qui expliquerait ces temps de parcours un peu en dessous de la moyenne. Peut être y-a-t-il des témoins qui pourraient se manifester pour donner plus de détail sur ce qu'il s'est réellement passé ?




    LE CLASSEMENT

    Mais sans plus attendre voici le classement définitif des 2 jours

    Journée / Course / Nom / Point de victoire / Point de Victoire Totale

    ...​

    Cette édition 2015 est maintenant terminée. Nous espérons que vous avez bien flippé et bien stressé pendant ces deux soirs. Nous vous donnons rendez l'année prochaine pour les Jeux Académiques 2016 encore plus surprenant.

    [​IMG]

    En attendant profitez bien du monde parallèle d'Amonn !!!




    Publié par le Journal Indépendant de KINGSHILL
    Photos prises par le gnome caméléon
     
    Dernière modification: 21 février 2015
    Mrsusano32 et chiendeguerre aiment cela.
  2. StrMarkTwo

    StrMarkTwo Expert du Forum

    [​IMG]
    Prix : 10 PC ...................................................................... Vendredi 6 février 2015

    LES JEUX ACADEMIQUES D'HIVERS 2015
    LE CLASSEMENT DU PREMIER JOUR


    L'attribution des points de victoire pour la première journée des jeux est validée par le jury. Les résultats du deuxième jour sont toujours aux mains des juges qui n'ont pas encore rendu leur travail.

    Voici déjà les courses et les points de victoire remportés par les différents concurants :


    Course #1
    Course #2
    Course #3
    Course #4
    Fandi(5)
    Melfarion (4)
    Talnir (3)
    Lablasgogne (2)
    Darkzima (1)
    Lablasgogne (4)
    Fandi (3)
    Darkzima (2)
    Talnir (1)
    Melfarion (4)
    Moerco (3)
    Opalinette (2)
    Elvirasaraya (1)
    Opalinette (2)
    Moerco (1)
    Classement général pour la première journée :

    Fandi (8)
    Melfarion (8)
    Lablasgogne (6)
    Talnir (4)
    Moerco (4)

    Opalinette (4)
    Darkzima (3)
    Elvirasaraya (1)

    On a deux joueurs Exæquo sur cette première journée. Attendons de voir lequel de Melfarion ou de Fandi seront départagés pour le résultat de la seconde journée.


    Publié par le Journal Indépendant de KINGSHILL
    Calculs réalisés par le gnome caméléon
     
    Dernière modification: 20 février 2015
    chiendeguerre aime votre message.
  3. StrMarkTwo

    StrMarkTwo Expert du Forum

    [​IMG]
    Prix : 10 PC ...................................................................... Vendredi 6 février 2015

    LES JEUX ACADEMIQUES D'HIVERS 2015
    LE CLASSEMENT FINAL


    Alors là ... Gros problème ... Les résultats ont tardé à venir du fait de la délibération des juges. Ils ont été dans l'incapacité de fournir un résultat avant cet après-midi.
    Les photos sur le finish ont été vues et revues et encore revues pour qu'il n'y est pas de doute.
    En effet, tout le monde est dans un mouchoir de poche ....



    JOUR #1
    Vous vous rappeler du résultat de la première journée

    Course #1
    Course #2
    Course #3
    Course #4
    Fandi(5)
    Melfarion (4)
    Talnir (3)
    Lablasgogne (2)
    Darkzima (1)
    Lablasgogne (4)
    Fandi (3)
    Darkzima (2)
    Talnir (1)
    Melfarion (4)
    Moerco (3)
    Opalinette (2)
    Elvirasaraya (1)
    Opalinette (2)
    Moerco (1)
    Classement général pour la première journée :

    Fandi (8)
    Melfarion (8)
    Lablasgogne (6)
    Talnir (4)
    Moerco (4)

    Opalinette (4)
    Darkzima (3)
    Elvirasaraya (1)





    JOUR #2
    Voici les points de victoire et le classement de la deuxième journée

    Course #1
    Course #2
    Course #3
    Course #4
    Melfarion (4)
    Axellouise (3)
    Silfach (2)
    Elvirasaraya (1)
    Melfarion (4)
    Elvirasaraya (3)
    Silfach (2)
    Axellouise (1)
    Fandi (4)
    Remi77163 (3)
    Tanakine (2)
    Darkzima (1)
    Fandi (4)
    Darkzima (3)
    Tanakine (2)
    Remi77163 (1)
    Classement général pour la deuxième journée :

    Melfarion (8)
    Fandi (8)
    Elvirasaraya (4)

    Tanakine (4)
    Darkzima (4)
    Axellouise (4)
    Silfach (4)
    Remi77163 (4)




    CLASSEMENT FINAL DES JEUX ACADEMIQUES D'HIVERS 2015

    Sauf erreur du jury voici le classement final :)

    Classement
    Participant(s)
    Points de victoire
    1er​
    Fandi et Melfarion​
    16​
    2ème​
    Darkzima​
    7​
    3ème​
    Lablasgogne​
    6​
    4ème​
    Elvirasaraya​
    5​
    5ème​
    Axellouise, Silfach, Remi77163, Talnir ,
    Tanakine, Moerco et Opalinette​
    4​
    1) Félicitation aux vainqueurs des ces jeux à qui nous souhaitons gloire et succès dans leurs quêtes sur les terres de Duria ....

    !!! Fandi et Melfarion !!!

    hip hip hip ...

    2) Mention spécial à tous les participants !!! C'est déjà un gros effort de finir la course !!!


    Préparez-vous pour les prochains jeux académies. Avoir la forme, c'est tout les jours. Alors n'arrêtez pas l'entrainement !!! Les concepteurs des jeux vont se surpasser à la prochaine édition !!!

    ++

    Publié par le Journal Indépendant de KINGSHILL
    Résultat final validé par le gnome caméléon
     
    Dernière modification: 20 février 2015
    Mrsusano32 et chiendeguerre aiment cela.
  4. zimbawe

    zimbawe Talent Exceptionnel

    Bonjour/bonsoir à tous :),

    Tout d'abord merci à notre grand chef pour ces jeux qui nous ont donné l'occasion de bien nous amuser et bravo pour tout ce travail d'organisation et pour cette gazette qui retrace nos épopées ;).

    Ensuite félicitations à tous les participants y compris bien sur à ceux qui ont attaqué par surprise leurs amis :p lol !

    Grand bravo surtout aux 2 vainqueurs Fandi et Melfarion qui auront fort à faire la prochaine fois pour conserver leur titre de champion :D!

    Quant à moi, je suis très agréablement surprise d'avoir la seconde place du classement, car sincèrement vu comment je me suis empêtrée pendant les courses, je pensais être dernière au classement général :eek:, et donc je suis ravie :p !

    Sur ce, je vais au lit (... ravioli ... arf, arf, arf , bof facile à faire hein :oops: ?) :cool:.
     
    chiendeguerre aime votre message.
  5. StrMarkTwo

    StrMarkTwo Expert du Forum

    [​IMG]
    Prix : 10 PC ................................................................................ Mardi 10 février 2015

    IL ETAIT UNE FOIS
    LES ACADEMIES DE DSO


    [​IMG]

    Ci-dessus ... Vous reconnaissez le seau sur lequel trône StrMarkTwo, le combattant du dragon, membre des Académies de DsO ?
    Oui !!! C'est bien celui qui est dessiné sur le sol du prétoire de Thanatos, l'antre du dragon de la mort, plus connu sous le nom de Morthis ...

    Comment il est arrivé là ? Tout est dans le titre de cet article ...

    Tout débute, il y a plus de deux par notre Père Fondateur Drunstan, Le Grand. C'était un grand visionneur et il fonde la première des Académies de DsO, ''L'ACADEMIE''. L'objectif de cet école est de prodiguer son savoir à tous les élèves qui rejoigne l'école. Il y a plusieurs promotions d'élève tout au long de ses années. Il y a des figurent qui ont imprégnés son histoire et qui continue encore aujourd'hui.
    De la première des Académies de DsO créé, on est aujourd'hui au nombre de cinq avec un effectif qui atteint au dernière recensement 100 valeureux académiciens. Certains viennent pour une courte période tandis que d'autres font une carrière grandiose à travers les différentes Académies et deviennent des figures emblématiques.
    [​IMG]

    Ce soir l'avant garde des Académies de DsO,

    L'ACADEMIE ALPHA

    a payé le passeur du manoir de la mort pour se rendre au prétoire de Thanatos. Ce projet a été longuement préparé. Kitrutrankill, le Maitre d'armes des Académies et Tanakine, l'archer one shoot one kill ont ficelé les derniers détails. Une grosse pression a été mise sur les Académies de DsO pour que Chaque Académicien soient équipés de ce qu'il se fait de mieux comme équipement chez le meilleur des forgerons nains, ce qu'il se fait de mieux comme booster chez le meilleur des négocients, etc ... et la liste est longue.

    L'équipe a donc pris place sur l'embarcation. Les passagers étaient résignés et savaient qu'ils pouvaient ne pas revenir de cette mission. Mais chacun a emboité le pas au maitre d'armes qui continuait à rappeler les ordres que tous connaissaient par cœur et que chacun écoutait comme si c'était les dernières paroles de leur vie.

    ***​

    Essence chargée, l'équipe est entrée dans le prétoire de Thanatos. Sans un mot, Kitutrakill est allé réveiller, le Dragon de la mort puis il a sonné la charge. Comme un seul homme le reste de l'équipe a jailli et a foncé sur le Dragon. Celui-ci devant la préparation des Alpha n'a pas tenu longtemps.

    La deuxième phase n'avait pas encore commencé que le maitre d'armes a crié de toutes ses forces :
    ''!!! CHARGEZ L'ESSENCE ROUGE !!! AVALEZ VOS BUFF !!! CA VA SAIGNER !!!"
    Au tant dire que tout le monde s'est exécuté sans aucune question. Chacun savait exactement ce qu'il devait faire.

    Le combat a ensuite durée une éternité même si au final l'équipe n'est resté qu'une quinzaine de minute sur cette phase. Tanakine, Goldman15 et Lablasgone ont mitraillé les âmes comme c'est pas permis. Kitutrankill, avec ses dommages phénoménaux a conservé l'aggro sur le Dragon de la mort pendant toute la bataille. StrMarkTwo a fait du mieux qu'il a pu pour le seconder à grand renfort de bombe explosive qu'il ballançait toutes les 30 secondes sous les pattes de la bête. A mi-course, Morthis a vu qu'il n'était pas trop à son avantage. Il a alors décidé de taper un sprint dans la salle histoire de voir comment se débrouillait les autres membres qu'il n'avait pas encore vu de près.

    Ni une ni deux, Kitutrankill, a rattrapé Morthis, non sans quelques trébuchements et plusieurs centaines de mètre de course. Il y a entouré du coup du Dragon d'une chaine en titane qu'il avait dans son sac à dos (à tout hasard) et avec l'aide de StrMarkTwo, ils ont chacun tiré de toutes leurs forces pour le ramener à la place qu'il n'aurait jamais du quitter.

    à 940 âmes de passé, les Alpha ont basculé sur le fameux mode TITAN. Tout le monde a décuplé ses forces. Les âmes ont toutes été stoppés. Et Kitutrankill et StrMarkTwo ont lancé toutes leurs colères dans la bataille pour achever la bête.

    " !!! VICTOIRE !!! VICTOIRE !!! VICTOIRE !!!" : Ont-ils tous criés.
    Le Dragon étaient à terre ... Personne n'en revenait ...

    ***​

    L'aboutissement des quêtes de l'arme de la fin des temps et de l'anneau de la mort vient de commencer. C'est uniquement dû au savoir que les Académies de DsO possèdent aujourd'hui. Savoir qu'elles apportent à ses élèves. Elèves qui un jour aussi transmettront ce savoir.
    [​IMG]


    En attendant profitez bien du monde parallèle d'Ammon !!! :) :) :)




    Publié par le Journal Indépendant de KINGSHILL
    Le gnome caméléon s'excuse de ne pas présenter de photo du combat avec MOMO, les photos ont toutes été censurés par vote du conseil ...
     
    Dernière modification: 11 février 2015
  6. shunshaka

    shunshaka Novice du Forum

    Journal de Melfarion : Chapitre II


    Le brouhaha de la cité de Kingshill, me fait lentement sortir de mon sommeil. Comme à mon habitude, mes yeux encore mi-clos regardent au dehors, par la fenêtre. Pour une fois, le temps semble plus clément. Le rayon de soleil qui pénètre dans le dortoir réservé aux Elites de l'Académie, finit par avoir raison des mes paupières qui s'ouvrent complètement.
    L'endroit est un peu rustique mais la nuit passée fut l'une des plus tranquilles depuis bien longtemps. Je me surprends même à sourire à ce lit, encore chaud, sur lequel je me redresse comme pour le remercier du confort qu'il m'a procuré pour la nuit. Au pied de celui-ci je retrouve mon équipement. "Il a morflé" me dis-je. Je me lève pour me rafraîchir grâce à l'eau qui a été déposé à mon intension sur ma table de chevet. Mon épaule me fait souffrir. Les morts vivants des plaines de Swerdfield, eux, par contre, grâce à mon bras et à mon épée, ne souffrent plus.
    "Bonjour Maître Melfarion !". Une petite voie à la vibration étrange s'élève derrière moi. En me retournant je vois deux grands yeux globuleux, entourés de vert et surmonté de grandes oreille un peu tombantes, en train de me scruter dans la plus simple des tenues. C'est un gnome.
    Avant qu'un seul son ne sorte de ma bouche, restée légèrement ouverte par la surprise créée par ce petit être, le gnome se présente. Il s'appelle Korki et il dit être mon cadeau de la Fête de l'Hiver. Korki est un gnome travailleur. Ces êtres assez craintifs et peu adroits dans l'art de la guerre sont d'excellents écuyers. Il m'informe qu'il est dorénavant à mon service. Je me dis que ça doit être un cadeau de bienvenue de la guilde. Soit. Toi mon p'tit gars, tu ne sais pas ce qui t'attend. Il me demande s'il peut emmener mes armes à la forge pour les faire réparer. Je le connais à peine et je le laisserais partir avec mes armes… hors de question. Seulement vu l'état de celle-ci, je fini par accepter et le gnome se fait un paquetage de mon armure froissée, de mon bouclier miteux et de mon épée émoussée. Je sors finalement du dortoir qui me semble étrangement vide, puis de la tour des membres de l'Académie.
    Au dehors, j'aperçois Silfach et Elvirasaraya qui discute entre eux. Ashiak, un combattant du dragon lui aussi, m'interpelle pour m'informé qu'un évènement particulier aurait lieu prochainement, celui des Jeux Académique d'Hiver. Cette année, une course sera surement le but des jeux, mais personne encore ne sait vraiment les conditions et le déroulement. Pour ma part j'ai encore le temps de les voir venir, ils n'auront lieu que dans quelques jours. Toutefois un peu d'exercices qui sortent de notre guerre quotidienne seront des plus distrayants.
    Alors qu'Ashiak continuait de faire suivre l'information, Silf et Elvi me rejoignent. A leur tête je me dis que celles-ci ne sont pas vraiment plongées dans les Jeux. En effet, Elvi m'informe que la plupart des membres sont en quêtes face à des monstres que l'on appelle les invincibles. Sur demande du roi, les membres d'Académie ont été envoyés aux quatre coins du monde pour leur faire perdre leur nom. Silfach et Elvi sont sur le point de les rejoindre et me demande de les accompagner. Alors que nous dressons ensembles la liste des invincibles, Korki s'en revient les mains vides. Après avoir fait une bref présentation de Korki à mes amis, celui-ci m'explique que le forgeron s'attelle à son travail afin de réparer ma… (Là, Korki prend bien le temps de citer les mots du forgeron) "boite de conserve qui me sert d'armure". Le gnome me précise aussi que le coût de la réparation s'élèvera à quatre vingt dix pièces d'argent. Je réalise alors que mon départ va être retardé et je laisse ainsi mes amis partir en quête des terribles invincibles sans moi.
    Je passe le reste de la journée à errer dans les rues de Kingshill. Je profite d'une petite représentation théâtrale au Sud de la ville et me ballade sur le marché en quête (peu glorieuse) de meilleurs équipements. Je fais la connaissance d'Emilia, fournisseur de la cours du roi. Ses marchandises m'intéressent cependant moins que ses beaux yeux. Alors que j'allais lui proposer un rendez-vous, je vois Korki sortir de sa boutique, faisant signe de la main à une gnome qui rangeait quelques étagères. En me voyant il m'explique qu'il vient ici pour échanger quelques informations avec ses congénères. Ceci met fin à mes projets de rendez-vous avec Emilia qui se tourne déjà vers un client à l'allure plus fortunée que moi. Elle me lança néanmoins un petit sourire que je pris pour un encouragement. N'ayant pas vraiment prêté attention au monologue de Korki, un mot attira cependant mon attention : combat.
    " Et les troupes de Shorfolk manquent cruellement de renfort…". Je me dis que Shorfolk est assez loin mais peut-être qu'un jalon pourra me rapprocher. Il est temps de passer voir le forgeron pour récupérer mes conserves et de repartir en quête, au nom du roi et maintenant au nom de l'Académie. Korki et moi rejoignons la résidence de guilde. En chemin je récupère ce qui a été réparé chez le forgeron, je le remercie pour son travail et le paye gracieusement. Loué soit le Protecteur, être au service du roi rapporte quand même une assez bonne quantité de pièce d'or.
    Le lendemain matin Korki et moi prenons le jalon de voyage pour la Garnison de la résistance. Sur place, je rejoins le campement des combattants. Celui-ci est commandé par Alexandre Campbell qui m'informe de la situation. Les adeptes de Néfertari se sont alliés aux dragons et ont envahis la forteresse de Teganswall. Le prince Aldred, suppléé par Ruthina Flint, fait de son mieux pour organiser la reconquête de la zone. Actuellement, tous les hommes et les femmes qui combattent sont envoyés sur les côtes ardentes pour tenter de reprendre Tegan. Mais les côtes regorgent de draconiques et les pertes de soldats s'accentuent de jour en jour.
    "Nos plus chanceux informateurs nous ont signalé un être maléfique sous le Dôme de Tegan. Celui-ci serait le cerveau des adeptes Néfertari. Une troupe de guerrier d'élite a été envoyé là-bas afin de supprimer ce dirigeant. Nous sommes sans nouvelles d'eux. Peut-être pourrez vous les retrouver pour nous?"
    Le tableau que me dresse Alexandre Campbell n'est guère encourageant. L'idée de traverser les côtes ardentes ne m'enchante guerre. Korki me propose de contourner les côtes en utilisant un chemin plus étroit, moins emprunté et peut-être moins risqué que celui des côtes ardentes. Nous décidons donc d'attendre la nuit pour y pénétrer afin de traverser sans être aperçus.
    A la nuit tombée, je dis à Korki: "Ok p'tit gars, passe devant, montre moi le chemin!". Je sens au moment où je prononce ces mots que le gnome comprend qu'il sera devant moi. Et plus on s'enfonce dans le passage, plus le paquetage de Korki monte en volume à cause du tremblement de ses petites jambes grêles.
    Nous traversons miraculeusement sans encombre ce que Korki m'informe être le Refuge Secret Foxien (Refuge aux troupes renard-humanoïdes) et nous nous retrouvons au pied de la forteresse. A l'ouest de celle-ci, une faille dans le mur me permet de me hisser sur les remparts sans être vu. Je renvois alors Korki à la garnison et m'enfonce dans Tegan.
    La forteresse, située au pied d'un volcan, grouille en effet de dragon et d'adepte. Caché derrière deux barils de poudre, j'aperçois l'un d'entre eux qui semble répondre au nom de Torbutz. Il semble être le responsable de fouilles archéologique. Je le vois s'éloigner à l'ouest du rempart. Je décide de lui tomber dessus par surprise et il se retrouve aussitôt à ma merci. Ne pouvant rien tirer de lui comme information, je continue mon chemin en n'omettant pas de renvoyer Torbutz dans le monde des morts duquel il est sortit. Je traverse la cour centrale puis celle intérieure. De là j'entends les cris que font les occupants de la forteresse à la découverte des petits osselets qui restent de l'archéologue. L'alarme est donnée mais je suis déjà dans le Dôme de Tegan.

    Quelques pas après avoir franchi la porte, je marche dans une flaque d'huile goudronneuse. Celle-ci me cloue les bottes au sol et m'empêche clairement de bouger. "Pas un geste, qui es-tu?" Un officier vapotechnologue de la garnison se tiens devant moins, le bout de son fusil pointé entre mes yeux.
    Après une brève présentation de mon identité afin d'écourter au plus vite cette désagréable posture dans laquelle je me trouve, le "vapo" se présente à son tour et me fait part de la situation. Il se nomme Drecrou. C'est le dernier survivant du groupe d'élite qui a été envoyé pour mettre fin aux agissements du chef des adeptes de Néfertari. Ce chef en question a été vaincu. Le nain me présente la tête du dit chef en guise de justification. Il m'explique que les investigations que son équipe avait menées, les informaient de ce qui se passait sous la cité de Teganswall. En effet les partisans Néfertari avaient réveillés un être monstrueux fait de chaires et de flammes, le Héraut d'Altéra. Les sbires de Néfertari ne tarderaient pas à lâcher le monstre sur Shorfolk puis sur Kingshill. Il faut donc agir tout de suite. "Par chance, Voici ce que j'ai trouvé" me dit le vapo. Il me tend, alors, une centaine d'essence de destruction. Cette essence devait servir aux sbires au cas où le monstre se retournerait contre eux. Voilà qui pourrait donc nous aider à mettre fin à cette abomination de la nature. Encore faudrait-il trouver où se cache ce fameux Héraut. Drecrou et moi nous mettons donc en route et décidons de commencer nos recherches par la caverne occupée par les dragons.
    Nous nous retrouvons dans un endroit ou se dégage une forte odeur de souffre. Les fanions à l'entrée des cavernes indiquent que cet endroit était, autrefois, occupé par les combattants du dragon. Alors que Drecrou s'enfonce dans le sanctuaire, mon intension se porte sur les parchemins situés sur ma gauche. L'un d'entre eux se nomme "Colère du Dragon". Le parchemin semble être un sort puissant, je le glisse dans mon armure afin de l'étudier plus tard. Car pour le moment, Drecrou me signal qu'un groupe de draconien approche. Je le vois mettre en place une tourelle de défense et il me fait signe de me cacher derrière un mur. Je m'exécute. Et alors que j'entends les cris des dragons se faire transpercer par les tirs de la tourelle, sur le mur je vois graver ce qui semble être un plan des cavernes. Mon attention est attirée par la zone Sud-ouest. Là, vraisemblablement, se trouve un vieux pont qui semble mener nulle part. Drecrou me fait signe d'avancer. Nous progressons dans diverses salles et couloir jusqu'à tomber sur un autre groupe de dragon. Drecrou à tout juste le temps de lancer une de ses tourelles, de battre en retrait en plaçant au sol sa flaque d'huile collante qui ralenti les dragons qui ont foncés sur nous. Il envoie une salve de tire qui tue le premier dragon, mais cinq sont encore en approche. Je me jette alors dans la mêlée stoppant leur élan. Mon épée fend le crane d'un second qui s'effondre devant moi. L'officier vapo lance une roquette c-14 qui sonne les deux dragons qui sont en queue de troupe et reprend les tirs. Il en abat un, puis deux. Il semble très précis quand il s'agit de manier son arme de tir. Cela laisse une brèche dans la défense des dragons et d'un rapide aller retour de mon épée, je tranche la mâchoire de celui qui s'apprêtait à me lancer un jet de flamme, avant de recevoir la roquette du vapo. Je lui perce le cœur pour m'assurer qu'il ne combatte plus. Je pare le sabre du dragon situé à ma gauche. Mon bouclier refait à neuf de la veille me sauve la vie. Nous croisons le fer un bref instant. Cela suffit pour nourrir ma fureur, celle du guerrier né, celle qui, une fois déchainée, ne s'arrête qu'avec la mort de mon adversaire. Dans un cri de guerre enragé, je fais lourdement tomber mon épée sur le dragon qui, pris de vitesse, reçoit le coup au bas de la nuque, le tuant sur le coup.
    Le sourire satisfait de Drecrou en dit long sur le combat qu'il vient de me voir réaliser. Seulement, le bruit à alerté d'autres dragons qui viennent dans notre direction, nous contournons alors la troupe par la droite, descendant des escaliers, mais celle-ci nous suit, flairant notre passage. D'autres dragons se dirigent vers nous au bas des escaliers. Il en vient de tous les côtés. L'affrontement est inévitable et je me prépare comme il se doit à les accueillir. Mais le nain m'indique un chemin par la droite et nous le suivons au pas de course. A un croisement, je vois le vapotechnologue se faire toucher par une boule de feu plus puissante que celle d'un draconien habituelle. Il tombe sonné sur le sol, grièvement brulé. Lorsque j'arrive à mon tour au croisement, j'aperçois une sentinelle. C'est un dragon de haute taille dont la force, la puissance et l'intelligence dépasse en tous points ses congénères. Ses yeux transpercent mon âme. Heureusement il est encore à bonne distance. Je décide d'attraper l'officier blessé, et de le conduire en sécurité. Car derrière moi les troupes nous auront bientôt rejoins. Je descends, à nouveau, des escaliers. Mais au bas de celui-ci, de jeune dragonnets nous tombe dessus, je les repousse tant bien que mal et continu de courir droit devant moi. Mais le chemin s'arrête soudain, comme une impasse. Le pont qui jadis figurait sur la carte s'est effondré et l'autre extrémité de celui-ci est inaccessible avec un blessé sur le dos. Il ne me reste plus qu'à faire face à une horde de dragon déchainés, enragés et peut-être même affamés.
    Alors que je m'apprête à déposer mon nouveau compagnon, je vois à sa ceinture une sorte de propulseur à vapeur. Je reprends aussitôt Drecrou sur mes épaules, plaçant le propulseur à ma ceinture et me lance, à fond la manette de l'autre côté du pont. Juste après celui-ci une lourde porte est ouverte sur une grande salle. Je la referme derrière moi afin de ralentir la horde qui nous pourchasse. Je profite de ce court moment de répit pour prodiguer à Drecrou l'une de mes potions de soin. Il entrouvre légèrement les yeux, mais il reste encore complètement sonné. Le temps que la potion fasse effet, je le porte encore jusqu'à la façade située en face de nous. Une lourde porte cloutée se dresse devant moi, haute de presque trois hommes. Au-dessus est inscrit le mot "Sanctuaire". Serait-ce là que se trouve Le fameux Héraut dont me parlait Drecrou? Il n'y a qu'un moyen de le savoir. Je pousse alors de toutes mes forces la porte métallique qui se met à grincer bruyamment. Etrangement, je m'attendais à ce que les dragons viennent me déloger, mais il ne se passe toujours rien, et plus le temps passe, plus je me dis que cet endroit leur fait peur. Derrière la porte se trouve un large escalier qui descend fort bas dans le volcan qui jouxte la forteresse de Teganswall, jusqu'à atteindre une zone où le magma semble actif. La chaleur y est étouffante. Au moment même où je me demande comment j'ai pu me retrouver dans une telle situation, j'aperçois un vieux jalon de voyage qui semble encore actif. Je dépose le nain contre celui-ci. Il semble déjà aller mieux. "Merci" me dit-il. Je lui réponds que j'ai fais mon travail de soldat du roi. Je lui demande s'il connaît cet endroit. Il m'explique que cela semble être le sanctuaire secret où doit être enfermé "Le Héraut". Je lui propose de profiter du jalon de voyage pour retourner à la Garnison de la Résistance. Au vu de son état, il accepte sans rechigner.
    - Je te dois la vie combattant, prend mes essences pour vaincre le Héraut d'Altéra. Viens me voir au campement quand tu l'auras vaincu.
    - Nous nous reverrons bientôt, l'ami.
    - Bonne chance.
    Le Nain quitte donc le sanctuaire secret et me voilà seul pour mettre fin au danger du Héraut d'Altéra.
    Prudemment, j'avance dans les couloirs, en évitant les zones où les odeurs pestilentielles me rappelle celle des morts-vivants ou celle des dragons. J'arrive rapidement à proximité d'une salle où j'aperçois des adeptes de Néfertari qui semblent préparer comme un rituel. Dissimulé dans l'ombre, je distingue leur voix. Ils parlent, à plusieurs reprises, d'un monstre qu'ils nomment "le fléau". J'entends l'un deux demander à l'un des cadavres mutilés présents (leurs serviteurs) de vérifier la porte scellée du "fléau" avant de commencer leur rituel. Le serviteur quitte l'assemblée qui continue les préparatifs pour leur rituel. Sur son chemin, il passe si prêt de moi que je suis surpris qu'il ne m'ait pas senti ou aperçu. Je décide de le suivre pour trouver l'endroit où se cache le monstre. Il descend un petit escalier qui amène à une large esplanade. De part et d'autre la lave bouillonne et jaillit à travers d'épaisses grilles métalliques dont la couleur passe du gris foncé à l'orange, après chaque projection de lave. Le serviteur vérifie minutieusement les quatre piliers qui se trouvent devant une très haute porte. Soudain un rugissement terrible se fait entendre derrière la porte. Cela me confirme une chose : je suis au bon endroit. Le serviteur, effrayé par le monstre accélère la vérification du dernier pilier. J'ai tout juste le temps de me cacher derrière le premier avant que le serviteur ne s'en retourne faire, surement, un rapport à son maître. Le rituel va bientôt commencer, la porte sera grande ouverte et le monstre sera lâché sur le monde.
    Il est temps pour moi de sortir les essences que m'a confiées Drecrou. Appliquées sur mon arme, je sens déjà leur puissance m'envahir. Je prépare quelques potions et ajuste mon armure. Je retrouve le parchemin que j'avais glissé dans mon plastron. J'essaye de le lire avant l'ouverture des portes. J'en comprends les explications et au bas de la page je lis l'incantation qui est écrite. Une vague de puissance provenant du parchemin me pénètre et je sens le pouvoir du parchemin devenir clair et précis. Le parchemin s'enflamme d'une flamme froide et se décompose dans mes gantelets. L'énergie dégagée par celui-ci se dissipe autour de moi. Rien ne m'empêcherait désormais d'utiliser ce sort. Le temps de lâcher un soupir de satisfaction, les grandes portes métalliques s'ouvrent devant moi. L'air suffoquant de la grande salle que je découvre progressivement me fouette le visage tel un vent violent. Je m'engouffre dans la pénombre rougeoyante d'une salle ressemblant à une prison de lave. Une énorme plateforme entourée de lave et soutenue par des énergies magiques instables entre dans mon champ de vision. Devant moi, au centre de cette geôle, se dresse l'arme des adeptes de Néfertari, le monstre tant redouté, le fléau du monde des vivants, le Héraut d'Altéra, ma victime.
    Afin de rassembler mon courage je me rue sur la bête démoniaque dans un grand cri de guerre enragé. Le monstre se redresse de toute sa hauteur pour me faire face, comprenant tout de suite mes intentions. Il brandit une terrible massue faite de lave durcie encore chaude. Je m'élance pour prendre de la hauteur et retomber à ses pieds. Mon premier coup d'épée frape sa cuisse gauche et s'enfonce dans sa chair faite de lave en fusion et dont la peau est durci au contact de l'air. Puis la plaie se referme. Sa masse se dresse à présent au dessus de ma tête. Je ne pense pas que ce soit une bonne idée de parer ce coup là, alors j'esquive à gauche. La masse retombe sur le sol, déformant ce dernier et créant une explosion de lave qui vient retomber sur la plateforme. Ma cape commence déjà à s'embraser. Le monstre dégage une chaleur torride et sa masse repart dans ma direction. Je pars ce coup ci à l'aide de mon bouclier qui se fait aussitôt transpercé par l'une des nombreux pics de la masse. Mon épaule me fait encore mal. Je prends du recule. Je vois que le monstre au regard flamboyant et aux cornes telles un énorme taureau se déplace plus lentement que moi. Je cherche à tirer cette information à mon avantage. Alors que le Héraut me charge, il s'arrête net et regarde sa cuisse. Avant de comprendre ce qui se passe, de la blessure que je lui ai infligée jailli de la lave. Le démon pousse alors un hurlement terrible de douleur et de colère. C'est l'essence qui fait effet. De son corps émet alors une forte lumière il se dresse droit devant moi le bras écartés je sens une forte magie maléfique se concentrer dans son corps. J'ai tout juste le temps de mettre mon bouclier devant moi avant que la bête ne libère cette énergie destructrice de flammes tout autour de lui. Je suis brulé aux épaules et aux jambes, mais mon combat ne fait que commencer et je contre-attaque immédiatement en lui assénant une série de coups qui progressivement le blesse en de nombreux endroits. Il ne se laisse pas abattre pour autant et continu de marteler avec sa masse. Mais les essences me donne un très net avantage et ma force semble décuplée. Sans ces essences, je me serais fait anéantir. Il est temps d'en finir car son feu pourrait bien me consumer rapidement. Je déclenche alors ma Colère du dragon et le sol sous nos pieds tremble, Le Hérault d'Altéra est frappé de plein fouet par les ondes de chocs et mon épée trouve la faille pour se planter droit dans son cœur. Le monstre pousse alors son dernier cri et se consume progressivement dans la lumière avant d'exploser en mille morceaux de lave qui se transforment alors en pierres inertes.
    Parmi les fragments qui restent du monstre, je trouve un anneau doré d'excellente facture. Je décide de l'emporter avec moi et de rejoindre rapidement le jalon de voyage avant que mes ennemies en dehors de cet effroyable cachot ne se rendent compte que leur plan vient tout juste de tomber à l'eau.
    De retour à la Garnison de la résistance, je retrouve Drecrou auprès Tomishax Martelard, le général des forces naines du camp. Drecrou va mieux et il m'accueille avec un large sourire. Je l'informe de ma victoire sur le Héraut d'Altéra. Il me confie qu'il aurait aimé être présent pour m'apporter son aide. Afin de me remercier de l'avoir quand même sorti de cet endroit, il me tendit une lettre de recommandation. "Apporte cette lettre à ma sœur Rasbocha. Elle vit à Andrakasch, c'est une marchande d'artefact qui te donnera la récompense que je t'ai promise. Je ne peux quitter la garnison pour le moment. Même si la menace d'Hérault à disparu, la forteresse est toujours aux mains de ces monstres. Bonne route à toi mon ami et que la chance de sourit".
    Je remercie chaleureusement le nain et le laisse donc dans le tumulte de la garnison. En me retournant vers le jalon de voyage, au pied de celui-ci, je vois un gros sac plein d'équipements usés bouger tout seul sur le sol. Plus je m'approche et plus je me rends compte que cet équipement m'appartient. Puis deux petits pieds verdâtres apparaissent en avant du sac. C'est Korki qui m'attend, assis sur le socle du jalon. Je me place devant lui, et, au moment où il me voit, de sa voix frêle et joyeuse, m'exprime toute la joie qu'il a de me revoir vivant. Curieux de connaître mes aventures, je lui raconte mon entrée dans la forteresse, ma rencontre avec Drecrou, mon combat avec "Héraut" (je fini par le nommer ainsi) et la lettre à apporté à Andrakasch. Il m'écoute avec une grande attention et vit et frémis les histoires que je lui raconte. Ses grands yeux marron scrutent mes lèvres pour capter chaque mot qui en sort. J'ai plus de fierté à raconter mon histoire à ce p'tit bonhomme qu'à Drecrou. Peut-être parce que je prends le soin, au fur et à mesure, d'y mettre plus de détail. Cela me repose aussi.
    Nous prenons finalement le jalon pour la cité naine.
    Sur place, je nous offre un délicieux repas avant de retrouver la sœur de Drecrou. Nous la retrouvons dans petite boutique à l'Est de la cité. Je lui temps la liste et lui donne des nouvelles de son frère. Après avoir lu la lettre, elle s'en va dans une arrière salle et en revient avec énorme bouclier qu'elle me tend. Je donne mon ancien bouclier percé et quasiment détruit à Korki, et prend le présent de Rasbocha. Il est lourd mais facilement maniable et surtout il semble très résistant. Je remercie La naine pour son présent qui me remercie d'avoir sauvé son frère. A ce moment, j'aperçois dans sa boutique une belle paire de botte. Je lui en demande un prix. "Ces bottes, me dit-elle, sont l'un des joyaux de ma collection. Celui qui les porte voit sa vitesse de course augmenter. Vous pouvez me faire confiance, elles sont exceptionnelles. Et je peux vous en faire un bon prix". Cela me donne une idée. J'achète donc les bottes (dont je préfère cacher le soit disant "bon prix" que m'a fait Rasbocha). Et je m'en retourne vers Kingshill suivit de mon fidèle serviteur, Korki.
    Dans les jours qui suivirent, les membres de la guilde s'en revenaient de leur péripétie qui visait à combattre les invincibles. Nous échangeâmes les récits de nos aventures autour de grands banquets. Heureusement, aucune perte ne fut à déplorer et les invincibles avaient perdu leur statut.
    Les inscriptions ont lieu dans le grand hall de la tour de la guilde. La liste est déjà bien remplit quand j'y place mon nom. Je vois des Origines, des Citadelles, des Elites et des Alfas, certains que je connais et d'autres pas encore. Les courses auront lieu dans deux semaines. Certaines se dérouleront à pieds et d'autres à cheval. Le gagnant étant celui qui aura accumulé le plus de points sur les deux jours.
    Le règlement nous avait été donné lors de l'un des banquets et nous alertait de la localisation du déroulement des courses : dans les terres sauvages de Torstrond ! L'endroit est truffé de morts réanimés. Ce sont pour la plus part des anciens guerriers et des esprits plaintifs qui ralentissent le moindre de vos déplacements. Quelle folie de nous faire courir dans un tel endroit ! De surcroit, il était inscrit : "Mode no limite" sans plus d'explication à ce sujet.
    Alors que je laisse la plume à un autre concurrent, je croise Conan, le chef des Elites d'Académie. Me voyant m'inscrire nous parlons ensemble de l'évènement sans qu'il ne puisse m'en dire plus. Car il m'explique faire parti du jury. Il me rassure par rapport au choix de la zone, et me suggère d'aller y faire une reconnaissance.
    Trois jours après mon inscription, je donne congé à Korki et me met en route avec mon vieux cheval pour Torstrond. Le jalon de voyage m'amène à la sortie de la ville de Jarlshofn. Les courses doivent débuter et finir au pavillon de chasse. Je me rends donc à la l'Ouest du jalon.
    Je suis loin des températures de la forteresse de Tegan. Le froid est omniprésent et mes jointures gelées rendent mes mouvements difficiles et bruyants. J'avance lentement sur le parcourt traçant des détails sur la carte, notant les zones à éviter, celles à emprunter. J'arrive à un petit pont sous lequel l'eau gelée ne circule plus et où règne un silence de mort. En dehors de la forte respiration de mon cheval, seul le souffle lointain du vent se fait entendre. Mon pommelé devient, tout à coup, nerveux. Je me fais soudain attraper par un esprit plaintif qui ralentit mes mouvements. Ma lame vient de geler dans son fourreau et c'est à coup de poing que j'éloigne cet esprit néfaste. Je m'efforce de réchauffer la lame coincée et fini par la faire sortir de son étui. Je calme ma monture et reprends mon observation. Un cabanon se dresse non loin du pont et le sentier le contourne par la droite. Je remarque cependant un petit passage à travers les sapins qui permet de couper tout droit et de gagner un peu de temps. Je le note sur ma carte. Je rejoins un peu plus au Nord le sentier qui fini par mener à la forge. L'endroit est peu sûr car de nombreux esprits y rôdent. Je dois tirer fort sur les rennes de mon cheval qui finit par me suivre à contre cœur.
    Je ne m'étais pas trompé. Arrivé en haut des marches, nous sommes accueillis par quatre sauvages sans âmes et deux esprits plaintifs. Dans un enchainement rapide de coup d'épée, je supprime rapidement les quatre guerriers, dont je pars les attaques avec mon nouveau bouclier et saute aux pieds des esprits plaintifs pour, en un seul geste, leur trancher aussitôt la tête. Une fois la forge nettoyée de ces monstres, je suis le parcourt comme indiqué sur la carte et fait le tour du dôme au bord de la falaise. Finalement, il doit être plus risqué de faire une chute d'une quinzaine de mètre du haut de la falaise avec son cheval que d'être réellement blessé par ces vils esprits. Je quitte la forge empruntant le même chemin et je retourne au jalon de voyage.
    Je passe les jours qui précèdent les courses à Andrakasch en compagnie de Drecrou et de sa sœur. L'air froid de la montagne m'offre une bonne préparation physique et pendant que Rasbocha nous prépare de bons repas pour faire le plein d'énergie, Drecrou me fait part des nouvelles de la Garnison. La reprise de la Forteresse avance bien. Si bien que les vapotechnologues ont été rappelés à Andrakasch. Mais, Drecrou me dit qu'il sera prochainement envoyé dans une nouvelle mission près de la mine d'Hognis, à l'Ouest des terres du Nord.

    Le jour J, je prends congé de mes amis nains, et me rends à l'heure dite à Torstrond et au pavillon de chasse.
    Le premier jour débute avec les courses montées. Je me retrouve avec Talnir, Lablascogne, Darkzima et Fandi dans la première poule et Moerco, Opalinette et Elvi dans la troisième poule. Autrement dit, que des adversaires de qualité. La bataille s'annonce serrée. Elvi est ravi de se retrouver contre moi mais elle doute fort de ses chances lors du tournoi. Elle préfère se dire que le principal est de participer. Pour moi, il y a chalenge, et seulement participer ne me suffit pas. Je prépare donc ma monture, revois mes notes de parcours et me met en place sur la ligne de départ. Quelques' uns sont venu encourager les participants mais les membres les moins aguerrit sont surement restés à Kingshill, de peur de tomber sur des esprits. Les membres du jury sont tous en place. J'aperçois Conan sur son cheval, au côté de StrmarkTwo, le chef de toute la guilde d'Académie, lui-même un cheval revêtant une armure de guerre noire. A côté d'eux il y a deux autres personnes que je ne connaissais pas mais dont Ashiak m'avait parlé. Il s'agit de VanHelsingMark2, meneur des Citadelles et CaptainDuria des Origines.
    L'ordre aux concurrents de se mettre en ligne est donné. Je dirige donc mon cheval vers l'entrée du pavillon de chasse. Déjà ça joue des coudes. Les montures sont surexcitées et leurs cavaliers ont le visage fermé par la concentration. Je me concentre à mon tour. Le temps semble comme suspendu avant le départ. Puis Str annonce le compte à rebours. Trois! Le silence s'installe dans le pavillon de chasse. Deux! Les mains sur les rennes se crispent, les montures le sente et tapent des pattes ou des sabots. Un! Le corps des coureurs se penche vers leur monture, ils sont prêts à leur donner l'ordre de départ et à se faire transporter vers la victoire. Go!
    Les destriers s'élancent dans la course, et les cavaliers, tout comme moi, hurlent dans les oreilles de leur monture des : "Ya! Ya!". Rapidement nous arrivons, très serrés au petit pont de bois, et les premiers concurrents se font ralentir par les esprits plaintifs qui errent après celui-ci… J'en profite pour doubler l'un des cavaliers et continu ma course sur le sentier. Jusqu'au bas de la forge. Deux cavaliers sont derrières moi mais je ne sais dire qui. Arrivés en haut de la forge l'un d'eux s'est fait malmené et dessellé par les guerriers sauvages. Je passe à côté de lui et voyant qu'il prend rapidement le dessus sur ses adversaires, je continu vers la falaise en faisant presser le pas à mon cheval. J'ai perdu de vue le cavalier de tête et je ne sais pas où il est passé. Peu importe, la falaise franchit, je fais rapidement le compte : Talnir Lablascogne et Darkzima sont derrière moi. C'est donc Fandi qui est en tête de course. Je presse mon cheval mais celui-ci n'est plus tout jeune et les marches gelées au bas de la forge le ralentissent considérablement. Arriver sur un sol plus stable, le revoilà parti au grand galop vers le pavillon de chasse. J'entends derrière moi les sabots d'un cheval qui me rattrape. Nous revenons sur le pont et c'est là que nous croisons une troupe de monstres qui faillit bien m'attraper mais réussit à capturer mon poursuivant. Je ne vois toujours pas Fandi et il me faut, pour cela, passer la ligne d'arrivée. Je termine derrière lui, second. Les autres nous rejoignent rapidement, Talnir tout d'abord, Lablascogne puis Darkzima.
    Je profite de la course suivante pour prendre soin de ma monture. Puis Lorsque l'on m'appelle pour la troisième course de la soirée (la seconde pour moi), je prends place cette fois-ci auprès de Moerco, Elvi et Opalinette. Sur la ligne de départ, je leur souhaite bonne chance puis Str, une nouvelle fois, annonce le décompte. Trois… Deux…Un… Go! Et c'est reparti pour un tour. Cette fois, je prends rapidement la tête, je sais où sont logés les monstres et je connais les passages difficiles. Au passage de la forge, je croise mes concurrents qui semblent avoir plus de difficultés. Pas question de s'arrêter pour eux, d'autant plus que je sais très bien qu'ils n'ont rien à craindre des monstres qui sont là pour les ralentir? Mon cheval finalement tient bien la route jusqu'à la ligne d'arrivée. Moerco arrive ensuite, suivit d'Opalinette, puis d'Elvi.
    Elvi me raconte qu'elle avait chuté de cheval et qu'elle se croyait, par conséquence, disqualifiée. Elle est bien sûr déçu d'apprendre qu'elle pouvait simplement remonter sur son pommelé et repartir.
    La dernière course de la soirée se prépare. Je reste pour encourager Moerco et Opalinette qui y participent. Opalinette finit première et Moerco second. D'après le tableau des points récapitulatifs, je fini la première journée avec le même nombre de point que Fandi. Je me dis que cela rend la chose plus intéressante pour les courses du lendemain.
    Après une bonne nuit de repos, je profite de la matinée pour me faire un peu d'exercice car ce soir aura lieu la course à pied. Je me suis fais au froid des terres du Nord et je me sens fin prêt pour la course. Je vais voir mon cheval dans son box, à l'écurie pour lui amener des pommes. Après tout, les résultats que j'ai obtenus hier sont en très grande partie grâce à lui.
    Je retrouve, en soirée un peu avant la course, au pavillon de chasse les membres de la guilde et nous revivons ensembles les courses de la veille. Nous rions ensembles des mésaventures des uns et des autres et nous nous encourageons mutuellement pour les courses à venir.
    Aujourd'hui je suis dans les deux premières courses. Je rencontre mes amis de l'Elite Axellouise, Elvi et Silfach sur ces deux courses. Il est temps pour moi de tester les bottes que j'ai acheté à Rasbocha.
    L'ordre d'alignement est donné par le jury. Nous nous rendons à la ligne de départ. Mais à la dernière minute, StrMarkTwo annonce le mode "no limit". Autrement dit, Tout les coups sont permis pour ralentir nos adversaires. Nous nous regardons et nous rions d'avance au déroulement de cette course.
    Nous voilà fin prêt pour le départ. Et c'est parti. De suite je lance ma fureur du dragon qui me fait gagner en vitesse d'exécution. Mais me voilà déstabilisé car je n'avais pas pris en compte la vitesse de propulsion de mes nouvelles bottes. Si bien que je me retrouve dans l'un des sapins planté en face du pavillon et me fais dépasser par mes concurrents. Je me relève néanmoins rapidement et reprends la course. Ma fureur s'est estompée mais pas la propulsion de mes bottes qui me permet de les rattraper. Je les retrouve au niveau du pont où ils semblent tous ralentis par un grand nombre d'esprits plaintifs. J'en profite pour les ralentir encore plus avec une vague sismique dans l'axe du pont et je passe au travers des esprits craintifs avec un assaut. Je me retrouve en bonne position derrière Silfach qui déclenche son pouvoir d'Adrénaline et reprend de l'avance sur moi. Il suit le sentier mais je coupe à travers le passage entre les sapins, à gauche du cabanon. De retour sur le sentier, je me retrouve à sa hauteur. Nous montons les marches vers la forge. Sa vélocité le fait arriver en haut avant moi. Mais, comme d'habitude, il y a un comité d'accueil. Silfach se retrouve coincé par des esprits craintifs et des guerriers, il leur envoie une salve de flèches pour s'en débarrasser, mais il a perdu du temps et j'en profite pour reprendre la tête. Au moment ou je contourne le bord de la falaise, j'aperçois Axellouise qui a elle aussi dépassé Silfach et qui réduit l'écart entre elle et moi. Je relance alors une fureur pour repasser le groupe volumineux de nuisible qui s'est maintenant accumulé près de la forge. Je descends les escaliers où je croise Elvi qui prend bien le temps pour tuer chaque monstre. J'ai envie de lui lancer : "Alors Elvi, ça loot?". Mais je risquerais de rater l'une des dernières marches, gelées par le froid, et me crouter dans la neige la tête la première. Alors je me ravise et cours le plus vite possible. Du coup, la zone est dégagée, aucun obstacle ne se dresse devant moi jusqu'à la ligne d'arrivée que je franchis en premier.
    Me compagnons me rejoignent assez tardivement, il faut le dire. Et le temps de reprendre notre souffle, la dernière course se met en place. Nous sommes tous épuisés et la pause est de courte durée. Notre groupe est à nouveau placé sur la ligne de départ. Cette fois, je vais placer ma fureur à un meilleur moment.
    Trois… Deux… Un… Go ! C'est parti pour la dernière course. Alors que mes muscles commencent à souffrir, je me dis que c'est le dernier effort à fournir. Je ne suis pas à l'abri d'un Fandi qui pourrait gagner ses deux courses d'aujourd'hui. Je traverse le pont attendant à ce qu'un esprit craintif me tombe dessus. Il n'en est rien. Mes amis aussi sont fatigués et ils ne se sont peut-être pas entrainés comme je l'ai fais. Je me retourne brièvement. J'ai une bonne avance. J'arrivé le premier à la forge, le comité d'accueil a à peine le temps de réagir que je suis déjà au bord de la falaise où je manque de glisser, quinze mètres plus bas, dans une eau gelée. Ma sortie de la forge s'annonce plus compliquée. Je bondi au-dessus de deux guerriers, j'assaille un troisième, je déclenche une fureur pour slalomer entre plusieurs esprits craintifs et reprendre les escaliers. Je croise les autres qui montent. Tenez les copains, une petite vague sismique histoire de vous reposer, vous avez l'air fatigués. Et je poursuis ma course, passe par le petit raccourci entre les sapins. Traverse le pont. Passe le dernier virage qui mène au pavillon de chasse. Et sous les acclamations des autres membres de la guilde, je fini en tête de la course. Je me retrouve premier au classement mais il reste encore deux courses et beaucoup de concurrents ont toute leur chance. C'est presque avec une grande surprise que je vois arriver Elvi derrière moi. Elle a sacrément rattrapé son retard. Suivit de Silf et d'Axell. Nous nous félicitons de cette course qui ne fût pas de tout repos pour chacun.
    Alors que nous nous prêtons à rejoindre les tribunes des supporters, Conan vient nous voir pour nous féliciter et nous demander un service. La course des Elites s'est terminé et celle des Alfas commence : StrMarkTwo nous demande de nous cacher sur le parcourt afin de ralentir les Alfas et pimenter un peu leur course. Il nous donne la possibilité de faire venir d'autre Elites pour tendre plus d'embuscades. C'est alors que Moerco nous rejoint. Axellouise, elle doit, malheureusement nous quitter pour une autre mission.
    Nous nous rendons à nouveau sur le parcourt pour choisir l'endroit de nos embuscades. Nous plaisantons sur les moyens les plus tordus pour mettre des bâtons dans les roues aux Alfas : faire sauter le pont, bloquer le passage à la falaise avec d'énorme tronc de sapins, faire pipi sur les marches de la forge, pour qu'une fois gelé, l'escalier devienne impraticable… bref, tout y passe. Nous finissons par la joué plus classique et nous cachons sur les bords du trajet dans le but de les surprendre et de leur déclencher nos meilleurs sorts de "stunt".
    Impossible, de si loin, d'entendre le départ. Si bien que le froid fini par nous rendre inattentif. Et lorsque qu'arrive à grande vitesse la team des Alfas nous sommes presque surpris et nous manquons pas mal de nos sorts. Mais le simple fait de nous voir leur fait comprendre ce qu'est le mode "no limite" pour eux. Fandi survole la course, il est impressionnant de vélocité et d'agilité. Il nous surprend tous alors que nous sommes en train de nous les geler à les attendre. Il est à peine ralentit par notre embuscade. Les autres par contres dégustent un maximum. Pièges de chasse, cône de givre, vague sismique et autres sorts de ralentissements sont déclenchés à tous va sur Tanakine, Rémi77163 et Darzima. Les Alfas, assaillis de toute part, râle et rient en mm temps. Ils finissent tout de même par se frayer un chemin et finir la course.
    Lors de la course suivant, notre petit groupe d'Elite, parasite des Alfas pour leur mode "no limite" décidons de nous rendre tous à la forge. Nous réunissons un maximum d'esprits craintifs, en les titillant un peu, près de la falaise pour rendre le passage encore plus difficile. Mais voilà qu'une fois encore, Fandi nous surprend tous et file tel un jet de foudre au travers de la forge, faisant le tour de la pierre au bord de la falaise. Moerco arrive néanmoins à le stopper un court instant mais il repart de plus belle. Il se retrouve ralenti par le piège de Silfach, mais cela ne change rien, les autres concurrents sont loin derrière. Takanine débarque à la forge et se retrouve prie une fois de plus au piège. Remi le dépasse mais Elvi le glace. Darkzima doit faire face à Moerco et il est ralentit à son tout. Tanakine s'est échappé de Silf et fait le tour de la pierre où à sa sortie il reçoit une vague sismique et est reprit par Silfach. Les combats ont lieux de tous les côtés et petit à petit les valeureux Alfa se détachent de nous et réussissent à quitter la forge. Silfach, Moerco, Elvi et moi nous félicitons de notre bon travail et décidons de les rejoindre pour leur faire nos excuses amicales et participer tous ensemble au banquet de clôture des jeux de l'Hivers de l'Académie.

    Après une longue délibération du jury, Fandi et moi sommes déclarés les deux vainqueurs ex éco des jeux. Sans les bottes de Rasbocha, je ne sais pas si j'aurais pu rivaliser autant avec lui. Mais je suis curieux de savoir comment il faisait pour aller aussi vite.
    Mon sentiment par rapport à tous ça? Quelle bonne partie de rigolade.
    Au petit matin, Korki me réveille, me remettant une lettre alors que je suis encore dans mon lit. Il fait sombre et je mets un certain temps avant de pouvoir lire ce qui y est écrit. C'est une simple invitation provenant d'un mage d'Ellonidos. J'y suis attendu dans les plus brefs délais.

    Je regarde au dehors, par la fenêtre. Le temps se gâte…
    "La gloire n'attend pas Korki". Je me lève, me lave le visage et m'habille.
    "Allons-y!"
     
  7. StrMarkTwo

    StrMarkTwo Expert du Forum

    "BOUUUA ... rrrr ...." : Le réveil n'est pas aussi aisé de d'habitude ...
    StrMarkTwo a les yeux tout collé. Une odeur d'Altéromantie se dégage encore de ses fringues au petit matin.
    Berk ... On dirait qu'il a dormi tout habillé : Où il a trainé hier soir ???

    " ... T'occupe ... la petite voix ..." : Il tape une tête dans la baignoire de la suite présidentielle des quartiers des officiers situées dans la plus haute tour des Académies. Après heure à décoller, il en sort un peu plus frais.

    En passant par la bibliothèque, il jette un œil sur les comptes rendus de mission.
    Un bouquin est tout en haut de la pile : "Journal de Melfarion".
    "J'ai pas trop faim là" : dit StrMarkTwo

    Il se dirige vers la pile, prend le journal et s'installe confortablement sur l'un des fauteuils de la bibliothèque. Il parcours le dernier chapitre et ne s'arrête pas avant d'en être arrivé à la fin tellement le récit est attrayant.
    "Wouaf ... Ce combattant du Dragon sait broder. Mais je reconnais qu'il doit y avoir deux ou trois éléments de vérité dans son rapport. En tout cas, il a beaucoup d'humour et une prose bien à lui.". Melfarion a un avenir prometteur. C'est certain !

    "Allez ... Je go me taper un bon jambon fromage et cornichon avant de traiter les messages des académiciens en réponse à la purge".
    Il se dirige cette fois vers les quartiers administratifs des Académies.

    ++
     
  8. Alpha

    Alpha Auteur en herbe

    Fabuleux récit des aventures héroïques que tu traverse et qui donne une image rafraichissante et fidèle du jeu.

    J'ai tout lu avec plaisir et facilité.

    Bravo !
     
    Arabica aime votre message.
  9. StrMarkTwo

    StrMarkTwo Expert du Forum

    [​IMG]
    Prix : 10 PC ............................................................................ Lundi 16 février 2015

    L'Académie Elite sur les traces de ses pères


    [​IMG]

    Comme son descendant STR II, il y a maintenant un an,
    Conan II parcourt l'océan des âmes perdus à la recherche des fragments lui permettant d'ouvrir le passage vers le Manoir de la Mort. Il compte bien sur la réquisition générale qui vient être lancée au sein des Académies jusqu'à la fin du mois pour y parvenir avec tous les académiciens.
    Un style bien Académique

    [​IMG]

    Comme à l'entrainement, les Académiciens encerclent le boss de la M1 et ne lui laissent aucune chance pour appeler à la rescousse un seul de ses chevaliers noirs ou même une pauvre âme qui se serait perdue à proximité ...

    Maolida équipée comme le plus fort de dreadnought et Melfarion avec un bouclier à vapeur s'en donnent à cœur joie et font un carton !

    Que fait la police dans de pareille situation pour sauver les mobs ??? - rien ... hé hé ...
    En attendant profitez bien du monde parallèle d'Ammon !!! :) :) :)


    Publié par le Journal Indépendant de KINGSHILL
    Photo prise exclusivement pas le gnome caméléon
     
    Dernière modification: 20 février 2015
  10. Zed

    Zed Empereur du Forum

    Voilà, c'est lui qu'il faut écraser, pas mes pieds :p
     
  11. StrMarkTwo

    StrMarkTwo Expert du Forum

    [​IMG]
    Prix : 10 PC .......................................................................... jeudi 19 février 2015

    A l'académie,
    il y en a pour tous les styles


    Le style gros bras
    [​IMG]

    On va tout péter !!!


    Le style ligue des ombres

    [​IMG]

    Mais, c'est de quel côté le nord ?


    Le style dent de sabre

    [​IMG]

    Déjà éprouvé lors du dernier event des essences, par l'académie.
    C'est une technique sûr.


    Si vous vous reconnaissez dans ces styles de run alors rejoignez l'Académie pour les parfaire !




    Publié par le Journal Indépendant de KINGSHILL
    Photo prise exclusivement pas le gnome caméléon
     
    Dernière modification: 20 février 2015
    Mrsusano32 aime votre message.
  12. StrMarkTwo

    StrMarkTwo Expert du Forum

    [​IMG]
    Prix : 10 PC .......................................................................... vendredi 20 février 2015

    Sous un déluge de feux

    [​IMG]

    Ce soir au tombeau des eaux la terre a tremblé toute la soirée. Un commando d'élite s'est rendu à l'océan des âmes perdues à la recherche des fragments permettant de déverrouiller l'entrée du manoir de la mort. C'est en effet une habitude maintenant depuis une semaine. Toutes les académies de DsO sont mobilisées pour aller au bout de cette quête avec tous ses membres.
    Chaque élément du commando est bien briefé et prend le contrôle de son domaine
    Melfarion, le fils du phénix, prend la maitrise de l'air
    Conan, le barbare, prend la maitrise de la terre

    [​IMG]

    Maolida, la belle vapo, quant à elle prend la maitrise du métal

    [​IMG]

    Ce commando d'elite est bien sûr assisté de plusieurs membres des Académies de Dso, tel que :
    Darkzima, Garavous, Darkflingueur, kokkusho, et bien d'autres ...

    Au bout de 4H de map, la compagnie décide de stopper là pour la nuit. Les poches pleines de trésors et même de légendaire pour Melfarion. Déjà 5 Académiciens ont rapidement atteint la quête des pourritures et certains même déjà obtenu la cape intacte d'un chevalier noir.
    [​IMG]

    Les events de guilde à l'académie, ça se passe comme ça !


    Toujours plus loin dans le tombeaux

    Une nouvelle expédition prend le départ ce soir pour le prétoire de Thanatos. Il s'agit de l'Académie Alpha qui part une nouvelle fois à l'assaut de ce lieu saint. Armé jusqu'aux dents et couvert d'artefacts en tout genre, Kitutrankill, le maitre d'armes des Académies prend la tête de la colonne sur son destriers vert de rouge lourdement caparaçonné.
    [​IMG]


    Voici le récit qui nous a été retranscrit de cet évènement par le maitre d'armes, lui-même :

    <<< ...
    Ce soir encore les membres alphas ont terrassé le dragon squelette.

    525 âmes sur 1000 sont passées. record pulvérisé!

    A noter la présence de Fandi venue nous apporter son soutien et de précieux conseils.

    Pour tanker seul ce monstre il me faudra encore beaucoup progresser.

    Pour la première fois, c'est Tanakine qui a tanké la bête. Prodigieuse évolution qui permet a un distant de faire face aux pires créatures que Duria ait engendré! Les effroyables dégâts qu'il inflige aujourd'hui lui permettent en prime de le faire à l 'essence bleue... J 'ai hâte d'atteindre son niveau.

    Je récolte ce soir le souffle d'agonie du monstre qui me permet de valider ma quête.

    Lablasgogne semble totalement remis. Dgreyman ne tenait pas trop en place et avait hate d 'en découdre lui aussi avec Momo s'est fait un peu grondé ... la fougue de la jeunesse !

    Préparez vous et n hésitez plus à demander pour valider votre quête. un noyau sur est en train de naitre.

    ... >>>
    Publié par le Journal Indépendant de KINGSHILL
    Photo prise exclusivement pas le gnome caméléon
     
    Dernière modification: 21 février 2015
    Mrsusano32, Zed et zimbawe aiment votre message.
  13. igneer97

    igneer97 Vieux cacique

    salut la guilde
    je suis venu mettre mes stats meme si y'a bcp de stats et que c'est n'importe quoi

    bon ba voila j'ai fait le prinvipal je crois regarder attentivement pour ce qui veulent et dite moi ce que je dois augmenter et hesiter pas sur les conseils ett merci ^^

    [Modération : Merci de faire un choix dans vos images et éviter d'en poster autant]

    [​IMG]

    [​IMG]

    [​IMG]

    bon etant donner que je peux pas en faire bcp je vous montre que sa je peux meme pas vous montrer les unique de l'inv 2^^
    mais bon hesiter pas a laisser des conseil en commentaire

    [Modération : 12 images de cette taille à la suite, en effet ça faisait un peu beaucoup :confused:]
     
    Dernière modification par modérateur: 21 février 2015
  14. Zed

    Zed Empereur du Forum

    Bah déjà, laisse tomber ta première compo, peu de dégâts, pas de résistances mais blindé de coups critiques, c'est pas équilibré du tout :eek:
    La deuxième est de loin la meilleure, même s'il y a un travail à faire au niveau des résistances et des pv.
    Après je trouvé la vitesse d'attaque assez faible pour un lvl 45... Essaye de trouver une arme qui t'en donne plein de % !
     
  15. igneer97

    igneer97 Vieux cacique

    tkt mec j'attend juste l'epo de kara quand je l'aurai je pourrai arriver a 1400 degat et pour la vitesse je sais pas quoi faire ou je prend ma baguette de la fin des temps et que je la blinde de saphir tailler et comme sa je pourraia rriver a 1.70 ou je reste avec celle la et je pourrai rester 1.50

    et si je garde cette baguette c psk j'en trouve pas une avec de bon degat et coup critique:(
     
    Dernière modification par modérateur: 21 février 2015
  16. ManniLasIslas

    ManniLasIslas Duc du Forum

    Bonjour, vu que je ne peut posté sur le forum académie des screens, je les poste ici :)

    onjour,
    Voici mes stats de mes rerolls
    Nain (free to play) 0 centimes dépensés.
    [​IMG]
    Braco (forcément je paye ;) mais modérément.
    [​IMG]
    Screen pris y a 4 jours.
    Pas d'évolution. A part mon braco passe à 1535 vie.
     
  17. leo26460

    leo26460 Pro du Forum

    Bonjour l'Académie. J'ai été au courant de la purge le 28... malencontreusement, il y a eu un "problème de réseau" et, il m’était impossible de poster le message pour prouver que je voulais rester... J'aimerais bien réintégrer la guilde. Bonne continuation a tous :)
     
  18. dgreyman

    dgreyman Apprenti du Forum

    Bonjour la guilde
    c dgrey
    mon compte a ete pirater depuis environ 4 jour ce qui explique mon abscence et autree
    Si tous se passe bien je devrai bientot revenir
    ( j'ai bien di si tous se passe bien :) )
     
  19. martinosus

    martinosus Talent Exceptionnel

  20. StrMarkTwo

    StrMarkTwo Expert du Forum

    Réponse à Maudinette1

    Il suffit de faire des liens avec le bouton [Lien] de la barre d'outil au dessus de la zone de saisie.
    Après tu mets un espace un pipe "|"
    puis un espace
    et de nouveau un lien

    après c'est sûr faut le recopier sur toute les pages où t'as besoin :)

    Cordialement,
    STR II
     

Partager cette page