1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'emploi que nous faisons des cookies. Learn More.

Une histoire triste ... qui finira mal

Discussion dans 'Histoires des fermiers' démarrée par Soja64, 23 juillet 2015.

Chère utilisatrice, cher utilisateur,

Nous vous informons que vous devez obligatoirement posséder un compte de jeu et vous connecter à celui-ci si vous souhaitez participer au forum. Nous nous réjouissons par avance de votre visite. „Vers le jeu“
  1. Soja64

    Soja64 Légende Vivante du Forum

    Octobre 2014.
    Un gîte, aux confins du département de la Loire. Une petite bonbonnière. Rideaux en dentelle, froufrous, bibelots, coussins. Partout.
    Passage obligé car notre maison est en travaux. De gros travaux. C'est inhabitable.
    La nuit est tombée mais il fait doux. La porte fenêtre, donnant sur le jardin, est ouverte.

    Un petit lutin noir et blanc, yeux verts et oreilles pointues fait son apparition et se poste sur le haut de l'escalier. Les amoureux des chats que nous sommes estiment l'âge du farfadet à trois ou quatre mois.

    Après la pause télé (pas grand-chose d'autre à faire dans la jolie bonbonnière), nous montons nous coucher. Le lutin est toujours à son poste. Dans la nuit, il prend possession de mes pieds, puis remonte, centimètre par centimètre, jusqu'à mon menton, une lueur de défi dans les yeux. Je ne bouge pas, je ne respire pas ; la visite d'un lutin, ça ne refuse pas.

    C'est une fille.

    Elle prend possession des lieux, elle fait des bêtises de chaton, elle n'écoute rien, elle défie l'autorité ... elle s'appellera Succube.

    Fin des gros travaux. L'épreuve du panier et du transport en voiture : hors de question d'abandonner Succube, elle nous a choisi, nous avons accepté ; un contrat moral, ça ne se casse pas.

    Elle visite son nouveau domaine, apprend le jardin, toise ses congénères. Elle ne craint rien, forte de notre amour et de notre protection.
    Gracieuse, elle traverse le village avec élégance et elle grandit ... jusqu'à ce triste jour de mai.

    Je l'appelle depuis la fin de l'après-midi, elle ne répond pas.
    Le gros chat tigré de la maison d'en bas vient tambouriner à ma porte. Debout sur les pattes arrière.
    Je suis surprise par ce comportement, mais je me dis simplement qu'il a faim.
    Il est 22h30, il revient à la charge et Succube n'est toujours pas rentrée.

    Maintenant, je sais.

    Le gros tigré me l'a dit et je n'ai pas voulu l'entendre.

    Les jambes en coton, je fais le tour du village.
    Elle est là, la tête contre le trottoir, le blanc de sa fourrure est lumineux.
    Raide.
    Je hurle ma peine ; la disparition de son petit félin, ça se pleure.

    Nuit sans sommeil, souvenirs qui défilent, larmes ...

    Présence furtive, dans le jardin. Blanche et rousse. D'un roux très pâle. Le poil terne, des pattes courtes, une queue cassée, un gros ventre, des yeux si clairs qu'ils en sont inexpressifs.
    Pas belle ; ce n'est pas un bon jour pour être objective.
    Elle est laide, mais elle est là.
    Elle a faim.

    Jour après jour, elle m'apprivoise et j'apprends à la connaître. A l'accepter.
    Elle a huit ans, elle a habité cette maison au tout début de sa vie.
    Elle est douce, discrète et envahissante à la fois.

    Au fil des semaines, son poil s'est fait plus doux, son regard plus expressif. Mémère nous a adoptés ; la confiance d'un chat, ça ne se refuse pas.

    Fin juillet 2015.
    Mémère dort sur le canapé, refuse les bouchées au thon, régente mes nuits. J'accepte tout en bloc, ses ronrons, ses puces, ses horaires décalés ; l'amour d'un chat, ça se mérite.

    Huit années d'errance marquent un être, qu'il soit à deux ou quatre pattes. Elle n'est pas en bonne santé, mais je suis prête à profiter des instants trop courts que nous pourrons partager ; une histoire d'amour, ça finit toujours mal ... mais ça en vaut la peine.
     
  2. Soja64

    Soja64 Légende Vivante du Forum

    Mémère

    Je l'avais mal jugée.

    Elle est resplendissante. Solaire.
    Elle sait tout. Elle pressent tout.
    Elle est belle.
    Poil luisant, prunelles d'un vert profond, calme olympien ... elle promène sur le monde un regard rempli de sagesse.

    C'est MA Mémère.
    Mon double et ma moitié, mon soleil et mon ombre.

    Maintenant j'en suis certaine : j'ai retrouvé un chat ! : ))
     
  3. Soja64

    Soja64 Légende Vivante du Forum

    Mémère et le carton à chaussures

    Un matin, l'ex-"maman" de Mémère est arrivée chez nous, portant précautionneusement un carton à chaussures.
    Un petit orphelin de quatre jours y dormait.

    Les yeux encore fermés, des griffes transparentes, le noeud du cordon ombilical encore visible.
    Les yeux encore fermés certes, mais les cordes vocales affûtées !
    Et un carton à chaussures qui crie intrigue toujours une Mémère.

    Arrivée en position basse, la démarche façon couleuvre, les oreilles en arrière (on n'est jamais trop prudente, une morsure à l'oreille de carton à chaussures qui hurle peut être mortelle), le bout de la queue touchant le sol.

    A peine le carton effleuré du bout du nez, demi-tour et fuite dans le jardin... Prudence, toujours.
    On ne se méfie jamais assez de la rapidité de déplacement d'un carton à chaussures. Beaucoup de faits divers navrants sont relatés de moustaches à vibrisses, sous les haies. On ne compte plus les chats adultes, costauds, qui ont su résister au coryza, au typhus, aux températures polaires ou au manque de nourriture, et qui ont été poursuivis et terrassés par un carton à chaussures piailleur.

    L'habitant du carton à chaussures grandit depuis une semaine, sereinement. Les petites oreilles se font pointues, les yeux se sont ouverts, les griffes durcissent, le duvet tigré pousse. Il sera beau, c'est une certitude.

    Pendant ce temps, Mémère boude.
    Nous avons beau lui dire et lui prouver par de multiples attentions que l'amour ne se divise pas mais qu'il se multiplie, rien n'y fait : Mémère déteste ce carton à chaussures.

    Entre les caprices de l'une et les biberons de l'autre, nous ne pouvons que souhaiter que Mémère transmette, quand le moment sera venu, tous ses trucs de chasseresse émérite à Oslo, l'habitant du carton. Et qu'elle lui apprenne aussi à se méfier des cartons à chaussures... On ne le répètera jamais assez : c'est dangereux, un carton à chaussures !
     
  4. Soja64

    Soja64 Légende Vivante du Forum

    Oslo

    Un rat qui sait à peine marcher, incapable de se nourrir seul.
    Deux grands yeux qui découvrent le monde qui l'entoure.
    Très habile pour faire bouger deux humains sur un simple battement de cils.
    Minuscule, il sait prendre toute la place.

    Fin décembre, il sera à point ... dodu et tendre.
    Vivement Noël !!

    Mémère​
     
    Frambel1, triana59, keini13 et7 autresaiment ceci.
  5. Astrolab

    Astrolab Légende Vivante du Forum

  6. Soja64

    Soja64 Légende Vivante du Forum

    : DD
    Je fonce de ce pas refiler le lien à Mémère !
     
  7. Soja64

    Soja64 Légende Vivante du Forum

    J'aime mes insomnies


    Plantons le décor : il fait nuit, le salon n'est éclairé que par le feu dans la cheminée. Une corbeille en osier garnie de tissu, avec des rubans noués tout autour est posée dans un coin. Un chaton désoeuvré erre à la recherche d'une bêtise à commettre. Sur un fauteuil, une minette grassouillette rêve en ronflant.

    Tentante corbeille. Agaçants petits noeuds.

    Le minuscule tigre se rue sur le panier, s'acharne sur les rubans et part, traînant fièrement sa prise à travers la pièce. Il grogne. C'est sa corbeille, gagnée de haute lutte, personne ne touchera à sa corbeille.

    La rouquine ensommeillée ouvre un oeil et découvre la scène. les oreilles se dressent, le pinceau de moustaches se déploie, les pupilles se rétractent, une lueur maléfique passe dans ses prunelles. Elle s'écoule du fauteuil, sans bruit.

    David, tout à sa victoire, fonce tête baissée vers Goliath.

    Trois coups de patte rapides sur le crâne du microbe, griffes rentrées, regard attendri. Le grognement du conquérant cesse, le rat tigré détale, abandonnant son butin.

    Et l'impensable se produit.

    La sage, la vénérable, celle qui a su éviter les humains malintentionnés et les voitures tueuses pendant des années, prend un ruban entre les dents et promène le panier en osier à travers la pièce, l'air béat.

    Mais lequel des deux apprend le métier de chat à l'autre ?
     
  8. Soja64

    Soja64 Légende Vivante du Forum

    Le premier trimestriversaire

    Un kilo tout mouillé, les oreilles baissées, toutes griffes dehors, il traverse les pièces le corps en croissant de lune et les pattes raides. Sans oublier la crête de dinosaure et la queue aussi volumineuse que celle d'un renard adulte.

    Petits bonds ridicules.

    Il sait être partout à la fois : dans les assiettes, dans la poubelle, derrière le lave-linge (et pourtant, c'est inaccessible), dans les placards, dans le cendrier, et j'en oublie.

    Aucun fil électrique n'échappe au mâchouillage. Aucun coussin n'est assez rapide pour fuir devant l'Attila aux dents pointues.
    Le sol est jonché de jouets. Les bouchons, papiers qui froufroutent, balles en alu et autres peluches apparaissent et disparaissent au gré de ses envies.

    Adorable, irritant, amusant, insupportable ... il a trois mois aujourd'hui.

    Longue vie à Oslo.
     
  9. -Romy77-

    -Romy77- Grand Maître du Forum

    Bon Osloversaire!
     
    triana59, nana1954 et ♪Flute♪ aiment votre message.
  10. itsme64

    itsme64 Empereur du Forum

    Salut Soja,

    Chipsy et moi on souhaite une longue vie à ton chatounet Oslo avec sa mémère qui veille !
     
    triana59 et -Romy77- aiment cela.
  11. ♪Flute♪

    ♪Flute♪ Oracle Omniscient du Forum

    Bonsoir Soja
    J'en veux encore
    bravo à toi
    bonne soirée
     
    triana59, nana1954 et -Romy77- aiment votre message.
  12. -Denley-

    -Denley- Auteur en herbe

    "Sans oublier la crête de dinosaure et la queue aussi volumineuse que celle d'un renard adulte.

    Petits bonds ridicules.

    Il sait être partout à la fois : dans les assiettes, dans la poubelle, derrière le lave-linge (et pourtant, c'est inaccessible), dans les placards, dans le cendrier, et j'en oublie.

    Aucun fil électrique n'échappe au mâchouillage. Aucun coussin n'est assez rapide pour fuir devant l'Attila aux dents pointues.
    Le sol est jonché de jouets. Les bouchons, papiers qui froufroutent, balles en alu et autres peluches apparaissent et disparaissent au gré de ses envies."
    Soja, vous venez de décrire avec une exactitude confondante la Jazzy qui partage ma vie depuis 15 mois... J'ajouterai simplement dans les jouets qui jonchent le sol les élastiques qu'elle vole partout et qu'ensuite elle cache sous le tapis !
    Merci pour vos histoires de chats, j'en suis fan et j'en redemande !
     
  13. Soja64

    Soja64 Légende Vivante du Forum


    Denley : )

    Tu essaies de me préparer psychologiquement aux douze prochains mois d'enfer qui m'attendent ?! :eek:

    Plein de gratouilles derrière les oreilles à Jazzy. : )
     
  14. -Denley-

    -Denley- Auteur en herbe

    !!! Ce n'est pas toujours l'enfer... Parfois, la nuit, elle vient me ronronner dans les oreilles (alors qu'elle ne le fait jamais pendant la journée) et elle se couche tout contre mon visage, m'empêchant de respirer ; depuis quelques semaines elle ravage la rampe de l'escalier en nous regardant comme pour dire : "Attrapez-moi si vous pouvez !", et, évidemment, on ne peut pas ; elle fait du harcellement pour qu'on joue avec elle, miaulant ou feulant jusqu'à ce qu'on cède... Mais elle nous fait trop rire quand elle est effrayée et qu'elle hérisse son épine dorsale de stégosaure et sa queue en goupillon ! ! !
    Bonne journée et bon courage pour la suite de l'aventure féline !
     
    lolo22444, triana59 et .ninette. aiment votre message.
  15. pepsa54

    pepsa54 Légende Vivante du Forum

    Bjr!
    Ben moi c'est Paco (pas Rabanne), le chat blanc (pas toujours...) de ma fille! Il dort la journée au-dessus de l'armoire contre une tigresse en peluche pour avoir bien chaud....et il a fait tomber le puzzle de 1500 pièces.
    Crac..crac ça fait quand je marche dessus mais chut, je n'ai rien dit (sinon je devrais ramasser et le refaire).
    La nuit, il attend 1h38 pour sortir de sa cachette (ça c'est ce qu'il croit) et vient pédaler dans mes cheveux ébouriffés...histoire de voir si je DORS et là, GRRRRR..............j'ai bien envie de le flanquer par le balcon!
     
    Dernière modification: 21 novembre 2016
  16. Soja64

    Soja64 Légende Vivante du Forum

    1h38 pile ? La maman de Paco aurait-elle fauté avec un chef de gare ? :music:
    Je compatis grandement, Pepsa ... les chats sont des êtres diaboliques, uniquement créés pour réduire les humains à l'état de vieilles crêpes molles quand ils doivent commencer leur journée. Je viens de croiser mon voisin nanti de son chiot, apparemment, c'est pas mieux !! : DD
     
  17. Soja64

    Soja64 Légende Vivante du Forum

    La Divine et la Crevette

    Elle, toute en rondeur, resplendissante dans ses couleurs douces, si expressive dans son regard. La Sagesse.
    Lui, chat modèle réduit, une soif de découverte, une hyper-activité parfois éprouvante. La Fantaisie.

    Elle, arrivée par hasard dans ma vie, au bon moment, un soutien presque miraculeux.
    Lui, déboulant dans mon quotidien par obligation, adorable contrainte.

    Elle, sachant toujours où mettre les pattes, analysant chaque situation.
    Lui, la regardant avec attention, reproduisant ses moindres faits et gestes.

    Eux, la Sagesse devient folie, la Fantaisie devient incontrôlable ... rien ne leur résiste.

    Elle rajeunit.
    Il mûrit.
    Je nettoie.
     
    Frambel1, triana59, keini13 et9 autresaiment ceci.
  18. pepsa54

    pepsa54 Légende Vivante du Forum

    j'adore tes histoires Soja des moringas!
    la Divine c'est notre "nana" nationale!
    Le chef de gare?! oui et non mais ras le bol de voir l'heure sur le radio-réveil même si tu ne veux pas le regarder.
    C'est p't-être l'heure d'un petit pipi aussi....l'âge aidant, mais je vais arrêter la tisane du soir!
    Su mon avatar je suis celle qui n'a pas de binocles...........
     
    Frambel1 et triana59 aiment cela.
  19. Soja64

    Soja64 Légende Vivante du Forum

    Un bouquin, lu il y a des années.
    Un petit extrait pour ceux qui ne sauraient vivre sans ces tyrans poilus aux oreilles pointues.
    Mes qualités de scribouillarde sont minces et je serais bien incapable de reproduire avec autant de sensibilité ce que mes chats m'ont apporté ... en 50 ans, j'en ai côtoyé quelques-uns et je n'en ai oublié aucun : le bruit de ma main sur leur fourrure, leurs miaulements, la profondeur de leurs regards, la grâce de leurs mouvements ... chacun différent de l'autre et pourtant si semblable... à chaque séparation, je dis "plus jamais" tout en pensant "au secours ! je suis perdue sans eux".
    J'ai besoin d'eux, c'est viscéral.
    J'aime les chats.


    "LES GENS QUI AIMENT LES CHATS...
    Les gens qui aiment les chats évitent les rapports de force. Ils répugnent à donner des ordres et craignent ceux qui élèvent la voix, qui osent faire des scandales. Ils rêvent d’un monde tranquille et doux où tous vivraient harmonieusement ensemble. Ils voudraient être ce qu’ils sont sans que personne ne leur reproche rien.
    Les gens qui aiment les chats sont habiles à fuir les conflits et se défendent fort mal quand on les agresse. Ils préfèrent se taire, quitte à paraître lâches. Ils ont tendance au repli sur soi, à la dévotion. Ils sont fidèles à des rêves d’enfant qu’ils n’osent dire à personne. Ils n’ont pas du tout peur du silence. Ils ne s’arrangent pas trop mal avec le temps qui passe, leur songe intérieur estompe les repères, arrondit les angles des années.
    Les gens qui aiment les chats adorent cette indépendance qu’ils ont, car cela garantit leur propre liberté. Ils ne supportent pas les entraves ni pour eux-mêmes ni pour les autres. Ils ont cet orgueil de vouloir être choisis chaque jour par ceux qui les aiment et qui pourraient partir librement, sans porte fermée, sans laisse, sans marchandage. Et rêvent bien sûr que l’amour aille de soi, sans effort, et qu’on ne les quitte jamais. Ils ne veulent pas obtenir les choses par force et voudraient que tout soit donné.
    Les gens qui aiment les chats, avec infiniment de respect et de tendresse, auraient envie d’être aimés de la même manière — qu’on les trouve beaux et doux, toujours, qu’on les caresse souvent, qu’on les prenne tels qu’il sont, avec leur paresse, leur égoïsme, et que leur présence soit un cadeau.
    Dans le doute de pouvoir obtenir pour eux-mêmes un tel amour, ils le donnent aux chats. Ainsi cela existe. Ça console.
    Les gens qui aiment les chats font une confiance parfois excessive à l’intuition. L’instinct prime la réflexion. Ils sont portés vers l’irrationnel, les sciences occultes. Ils mettent au-dessus de tout l’individu et ses dons personnels et sont assez peu enclins à la politique. Les tendances générales, les grands courants, les mouvements d’opinion, les embrasements de foule les laissent aussi circonspects que leur animal devant un plat douteux. Et si leur conviction les pousse à s’engager, une part d’eux-mêmes reste toujours observatrice, prête au repli dans son territoire intime et idéaliste, toujours à la frange, comme leurs compagnons, d’un pacte avec la société et d’un retour vers une vie sauvage dans l’imaginaire.
    Les gens qui aiment les chats sont souvent frileux. Ils ont grand besoin d’être consolés. De tout. Ils font semblant d’être adultes et gardent secrètement une envie de ne pas grandir. Ils préservent jalousement leur enfance et s’y réfugient en secret derrière leurs paupières mi-closes, un chat sur les genoux.
    « À quoi penses-tu ?
    - A rien...
    - Tu ne dis rien. Tu es triste ?
    - Oh, non !
    - Tu es fatigué ?
    - Non, je rêve, c’est tout. »
    Enfin, j’ai cru remarquer que les gens qui aiment les chats étaient souvent ainsi...
    J’aime les chats."
    Anny Duperey, Les Chats de hasard.

    Bons ronrons. : )
     
  20. marrap11

    marrap11 Commandeur du Forum

    C'est tout moi, ça :D
     
    pepsa54, triana59 et -Romy77- aiment votre message.

Partager cette page